Skip to content

Drunk : notre critique

Dans Drunk, Thomas Vinterberg met en scène quatre professeurs qui décident de boire toute la journée pour combattre la crise de la quarantaine. Si l'idée peut paraître saugrenue, le réalisateur n'en fait pas moins un film touchant, dépeignant une génération sacrifiée et une société partagée entre hygiénisme et hédonisme.

Partage

© Haut et Court
Quatre professeurs de lycée se lancent un curieux défi afin de combattre la crise de la quarantaine : boire toute la journée, y compris pendant leurs cours, persuadés que maintenir une alcoolémie minimum leur permettra de tirer le meilleur d’eux-mêmes. Sur cette idée simple mais casse-gueule, Thomas Vinterberg tisse un joli conte social et excelle dans la peinture de l’intime. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest