Tous égaux, tous gentils, tous cons



La télévision crée son monde propre : celui où on préférera toujours un bouffon à un déviant, un inculte à un provocateur, un fonctionnaire à un homme libre.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Cadreur

sdarley@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This