Skip to content

Tous égaux, tous gentils, tous cons

Partage

La télévision crée son monde propre : celui où on préférera toujours un bouffon à un déviant, un inculte à un provocateur, un fonctionnaire à un homme libre.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest