Élections en Pologne : le tour d’après



Premier test électoral pour les conservateurs après trois années au pouvoir: fin octobre, les Polonais vont élire l’ensemble des dirigeants des collectivités locales. Une sorte de troisième tour pour le PiS, après ses victoires aux présidentielles et aux législatives en 2015. État des lieux à un mois d’un scrutin décisif. Début août, Varsovie a l’apparence d’une ville tranquille. Après un mois de juillet rythmé par les manifestations contre la réforme de la justice, la capitale polonaise retrouve enfin un semblant de calme. « Des tribunaux libres ou la dictature! » peut-on lire sur quelques inscriptions laissées par les manifestants dans les rues de la ville. Mais, à bien y regarder, d’autres messages en apparence plus anodins attirent également l’œil. Cette affiche visible dans toute la ville avec le slogan « Freedom » écrit sur une Pologne en forme de cœur, transpercée par une flèche ; ou ces pancartes, préparées par la mairie : « Varsovie, capitale de la liberté, 1918-2018 », qui évincent subtilement le terme « Indépendance », dont le centenaire est célébré cette année. Suite dans le numéro 13 de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Pin It on Pinterest

Share This