Skip to content

Éloge du féminisme à la Macron

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Crédit : Romée de Saint Céran pour L'Incorrect
Avec Marlène Schiappa, Macron se dote d’un féminisme punitif et despotique qui considère le fait religieux comme ennemi de la femme, dans la grande tradition anticléricale. Il est permis de se demander si l’essentiel de ce qu’il nous reste d’histoire à vivre ne sera pas la politique féministe d’Emmanuel Macron. Au départ, on peut supposer qu’il avait choisi de créer un secrétariat d’État pour Marlène Schiappa afn d’enjoliver son gouvernement d’un zeste de rigolade. Mais il s’est très vite pris au jeu et l’importance prise par la mirobolante Marlène Schiappa dans notre gouvernance n’a pas fini de nous étonner et de nous bousculer. Cette politique est venue rejoindre l’intrusion dans notre univers médiatique de la désormais célèbre Delphine Ernote, qui chasse partout « les mâles blancs de plus de cinquante ans ». On ne saurait trop conseiller à ces dames de relire La confusion des sexes de Michel Schneider. Ainsi que l’écrit Michel Schneider: « L’irrésistible féminisation des mots est [...] Suite dans le dernier L'Incorrect et en ligne pour les abonnés
La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This