Skip to content

Bientôt tous sans-papier

En cette crise sanitaire, la filière papier française est au bout du rouleau. Une pénurie qui témoigne tout à la fois du grand basculement numérique, de l’essor du packaging et de la mainmise chinoise sur le bois français.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Le papier, bientôt une denrée rare ? © Thomas Stephan Unsplash

Ces derniers temps, nos imprimeurs ont de plus en plus de mal à assurer la production de nos journaux. Et pourtant, leur carnet de commandes déborde ! On serait tenté de leur reprocher une mauvaise gestion des stocks, mais la raison est ailleurs : la France traverse une très étrange crise du papier. À qui la faute ?

Crise pandémique et tournant numérique

La crise sanitaire a joué un rôle significatif dans cette crise. Les confinements successifs ont poussé les gens à utiliser beaucoup moins de papier, pour favoriser le télétravail et les cours à distance. En conséquence, la production de papier a été largement diminuée. Sauf que cette rentrée 2021 n’étant pas placée sous le signe de l’isolement général, nous avons de nouveau besoin de supports papier. Problème : la demande ne suit plus. Le coronavirus n’est cependant qu’un facteur aggravant : l’industrie du papier en France, et plus généralement dans le monde, est en crise depuis une quinzaine d’années à cause du passage progressif au numérique. […]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest