Skip to content

Enquête : la mosquée de Strasbourg financée par l’étranger et… l’État !

Pourtant en mal de financements depuis plusieurs mois, les travaux de la mosquée de Strasbourg ont soudainement redémarré ! D'où viennent ces millions ? Enquête.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Capture d'écran YouTube / L'Incorrect

Dans notre article du 20 avril, nous relations que l’association qui construit la mosquée strasbourgeoise devait encore trouver 31 millions pour achever les travaux du site, dont 24 pour la mosquée. Nous avions démontré qu’elle ne pourrait terminer sans argent de l’étranger. Depuis des fonds ont afflué via Cologne. Et l’État aussi s’est mis en action.

Début 2021, Gérald Darmanin avait voulu empêcher le financement public de la mosquée Eyyub Sultan et de ses deux minarets de 44 mètres de haut. La raison : elle appartient à une mouvance islamique turcophone, Milli Gorus, qui refuse de placer l’islam sous le contrôle des « valeurs républicaines ». À partir du 15 janvier, le ministre de l’Intérieur mettait en garde Frédéric Bierry, président Les Républicains de la Communauté européenne d’Alsace, qui annula aussitôt la subvention prévue. Le 16 avril, la mairie de Strasbourg rétropédalait à son tour. Elle était la dernière collectivité à prévoir de financer la mosquée. Le trou dans le budget de la mosquée s’élevait alors à 2,5 millions.

Lire aussi : Enquête : Les comptes de la mosquée Eyyub Sultan de Strasbourg

Elle ne se retrouva pas longtemps sans argent public. Car l’État s’est quand même mis à la financer. Vous trouvez dans la liste des donateurs, à hauteur de 50 000 et 60 000 euros, deux primes CEE accordées aux particuliers, entreprises et associations qui procèdent à des travaux d’optimisation thermique, par l’État et les collectivités, via le truchement de l’ADEME. Bravo Gérald Darmanin ! [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest