Skip to content

Enquête : qui finance l’association pro-migrants Utopia 56 ?

Utopia 56 est l’association star de soutien aux migrants. L’Incorrect s’est penché sur ses comptes et n’a pas été déçu : l’association est en partie financée par de grandes entreprises qui, sous couvert de grandes déclarations éthiques, gagnent de l’argent sur le dos de l’immigration. Enquête.

Partage

© DR

La semaine dernière, nous vous parlions de l’Assemblée générale de lutte contre toutes les expulsions, communément appelée « l’AG », qui a revendiqué le 22 janvier l’installation sauvage de plusieurs migrants dans une maison de Ouistreham, dans le Calvados, avec le soutien de deux autres organisations gauchistes, Citoyen-ne-s en lutte Ouistreham et l’Union communiste libertaire. La première se déclare affiliée à Utopia 56, l’association star de soutien aux migrants.

Utopia 56 a été fondée en 2016 par des Bretons issus du monde du spectacle. Yann Manzi était régisseur du festival des Vieilles Charrues et de ses 35 000 tentes. Le fils Gaël, qui a pris sa suite à la tête de l’association, était serveur. De 2016 à 2018, les Bretons sont montés à la jungle de Calais. Ils ont fait ce que personne n’acceptait. Ils ont nettoyé les ordures et le reste. Ils ont dressé des tentes et ouvert des points d’eau. Il faut reconnaître un dévouement. Les « éboueurs de la jungle » sont devenus médiatiques. Les adhérents sont montés à 4 000 bénévoles en deux ans. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest