France , Décroissance scolaire

@Nicolas Pinet pour L'Incorrect

Selon le conte d’Andersen, il y aurait toujours un enfant pour dire que « l’Archiduc est nu ». Il aura fallu qu’un organisme international classe la France 34e sur 50 en niveau de lecture pour qu’un débat émerge timidement. Alors puisqu’on y est, allons-y franchement.

Le très sérieux Pirls (Progress in international reading literacy study) publie tous les cinq ans une enquête fouillée sur le niveau de lecture des enfants. En l’occurence, les élèves du CM1 en France sont soumis à un QCM et à un exercice de lecture. Le but est de discerner si les enfants sont capables non seulement de lire mais aussi de comprendre le sens du texte. Le tout dernier classement montre des performances faiblardes, légèrement au-dessus de la moyenne mondiale mais en-deçà de la moyenne européenne. La Belgique est le seul pays européen plus mauvais. Mais surtout, la France régresse. Ses élèves sont de moins en moins armés pour comprendre un texte.

Témoignage d’un professeur incorrect: « Si on montrait cent copies de brevet tirées au sort un soir au JT, les Français seraient effarés de ce qu’ils verraient; des adolescents qui

Journaliste

llecomte@lincorrect.org