Skip to content

Gilbert Collard : « Ce n’est pas un hasard si l’affaire Fillon est tombée entre les mains des juges les plus hargneux »

L'affaire Fillon connaît un énième rebondissement. L'ancienne procureure du parquet financier en charge de l'affaire, Éliane Houlette a déclaré devant le Conseil supérieur de la magistrature que la procureure générale de Paris Catherine Champrenault son ancienne supérieure hiérarchique n'avait pas demandé quatre remontées d'informations, mais dix-sept, contrairement à ce que celle-ci avait déclaré devant la commission d'enquête parlementaire. Gilbert Collard nous donne son ressenti sur ces nouveaux éléments

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

Pensez-vous que les révélations de Mme Éliane Houlette trahissent une ingérence de l'exécutif dans le déroulement de l'affaire Fillon ?

D’abord cela traduit une sorte de règlement de comptes à OK corral  entre le procureur général qui a déclenché une information contre le procureur de la République, et le procureur de la République qui cherche à mettre en difficulté le procureur général. C’est dans ce contexte conflictuel que l’on apprend une vérité très dérangeante : à savoir que le procureur général a affirmé avoir bénéficié de trois ou quatre remontées d’informations, alors qu’en réalité il y en a eu dix-sept. Ce qui est beaucoup car cela traduit une surveillance permanente du dossier à laquelle se soumet le procureur de la République. Il ne faut pas avoir une vision unilatérale. Le procureur de la République est une carpette sur laquelle le procureur général s’essuie. Le procureur de la République est aussi en droit de refuser d’effectuer les remontées s’il estime qu’elles sont trop nombreuses et trop rapprochées. Sans être discourtois, il peut rappeler au parquet général que s’il a le droit d’être informé, la répétitivité des exigences d’informations ne doit pas confiner à une mise sous surveillance.

La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This