Gilet jaune et jaune gilet

®Benjamin de Diesbach pour L'Incorrect

Macron, élu du peuple, arguait de façon grotesque que si l’on n’était pas content, on n’avait qu’à venir le chercher : le peuple à présent, qui a élu Macron, qui a élu tous les présidents depuis Giscard jusqu’à lui, veut désormais aller le chercher et là, ça ne sera plus seulement grotesque mais aussi sanglant. Que penser et surtout que dire d’un événement comme celui des Gilets jaunes alors que, jeune encore, il apparaît avoir déjà atteint un degré de combustion au-delà duquel il ne semble plus possible de pouvoir l’éteindre ; car, même si la température retombe et que chacun range son gilet dans le coffre de sa voiture, l’élan pris par ceux qui ont goûté à la « poursuite de la politique par d’autres moyens » continuera de pousser vers son terme la politique telle qu’elle se fait en se défaisant depuis les cinquante dernières années : c’est-à-dire à grands coups d’idéologie plus ou moins assumée, de pragmatisme vaseux, et surtout sans l’aval d’un peuple au nom duquel on prétendait diriger et que l’on aimait soi-disant, mais que l’on ne vante plus du tout à présent parce qu’il n’a pas l’heur de suivre la marche forcée d’un futur radieux auquel personne ne croit vraiment. Tout le monde a fait semblant, et tout le monde continue de le faire, parce qu’au fond la politique récente fut un jeu, un pour-de-faux, et que pour l’ensemble du spectre politique – des tricards extrémistes aux politiques institutionnels – on n’a jamais pratiqué ce sport que parce que ça n’engageait à rien : soit que le cocon des institutions internationales empêche commodément toute manœuvre authentique ou bien que l’opposition radicale par « pureté » idéologique et excès de politiquement incorrect se soit calfeutrée dans le sanctuaire d’une dissidence toujours prompte à faire dissidence des autres et d’elle-même en appelant à une unité qu’elle ne désire surtout pas, des fois que ça marche… (...) A découvrir en ligne pour les abonnés ou à lire dans le dernier hors-série de L'Incorrect.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

remi@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This