Skip to content

Grenoble : Une candidate Reconquête agressée par des antifas

Marine Chiaberto, la candidate Reconquête ! à Grenoble, a été menacée par une trentaine d’antifas parce qu’elle s’est opposée au burkini. Elle témoigne pour L’Incorrect.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Capture d'écran CNews

Vous avez été menacé par des antifa. Comment cela s’est-il déroulé ?

Entouré de quelques militants, j’ai souhaité faire une déclaration devant la piscine pour faire connaître la position de Reconquête sur le burkini. Deux journalistes locaux étaient présents pour couvrir l’événement. Cette action devait être très courte, au maximum 4 à 5 minutes.

Nous étions accompagnés du service d’ordre parce qu’en tant que femme, on ne peut plus se déplacer seule. Une fois sur place, en attendant les journalistes, le service d’ordre nous informe que des militants antifa se sont positionnés aux quatre coins de la rue. Nous gardons notre calme car nous étions une vingtaine.

Quelques minutes plus tard, ce que nous imaginions être l’un des deux journalistes se met à converser avec un antifa notoire. Le journaliste prétendu était en réalité un autre antifa. Nous avons décidé d’interrompre l’action car nous nous sommes rapidement sentis cernés et en sous-nombre. Les militants m’ont raccompagnée à mon véhicule. Malheureusement, ma voiture a été prise en photo par les antifa, et je ne pourrai plus me déplacer avec.(...)

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest