Habemus philosophum

Crédit : @DR

Ce recueil de textes de Benoît XVI offre une belle introduction à sa pensée politique. Pour le pape émérite, les démocraties ne pourront vraiment défendre la liberté que quand elles se fonderont sur la vérité transcendante.

On sait que le rapport entre la foi et la raison est un thème cher au cardinal Joseph Ratzinger, puis au pape qu’il a été de 2005 à 2013 sous le nom de Benoît XVI. Dans le cadre d’une collection « Textes choisis », en marge de ses œuvres complètes, voici un livre qui, sous le titre Libérer la liberté. Foi et politique, offre une belle introduction à la pensée du pape émérite sur ces questions. Tout le propos de l’auteur est de montrer que si la démocratie – « dans la pratique le seul mode adéquat de gouvernement » (p. 117) – est en soi indépendante de la religion et donc aussi de la foi, elle ne peut fonctionner dans un relativisme généralisé sans risquer de devenir une dictature de la majorité. […]

Suite à lire dans le nouveau numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.

.

cgeffroy@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This