Skip to content

Ham on rye : chic et foireux

Malgré de magnifiques plans urbains et nocturnes, Ham on rye s'éparpille et se perd dans l'à-peu-près. En dépit de cette confusion, Tyler Taormina signe un beau film sur l'adolescence et ses déviances.

Partage

© Ham on rye

Premier film remarqué, Ham on rye déjoue le prosaïsme de son titre (« jambon-beurre ») en faisant de l’adolescence le lieu d’une transition magique. Une vingtaine de personnages, seuls ou en groupe, se préparent pour une cérémonie sans autres officiants que les participants eux-mêmes. Le boui-boui du cru devient le temple d’un rite mystérieux et anodin où les élus s’apparient avant de voir la lumière. […]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest