Jacques Terpant : Splendeur et misère du neuvième art

© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

Après Jean Raspail, le dessinateur Jacques Terpant illustre Jean de La Varende et sort un livre mettant en scène son panthéon littéraire. À une table de La Coupole, dans l’écho lointain des manifestations en faveur de Monsieur Climat, l’éloquent Dauphinois a évoqué pour nous toute l’histoire du neuvième art, ses goûts littéraires, sa génération sacrifiée et l’uberisation du genre. Rencontre avec un mousquetaire du dessin français. [...] Retrouvez cet entretien dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Journaliste & écrivain

rsangars@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This