Skip to content

Jean-Marie Le Méné: PMA, une option au sein d’un vaste marché

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
LE MENE Jean-Marie, magistrat et essayiste francais.
Président-fondateur de la fondation Jérôme Lejeune depuis 1996, Jean-Marie Le Méné a depuis longtemps dénoncé les différentes lois sur la bioéthique qui ne font qu’entériner des transgressions éthiques. Au-delà de la PMA, Jean-Marie Le Méné dénonce une libéralisation de la recherche sur l’embryon et une toute-puissance de la technique. Tous les combats dits « sociétaux » ont été perdus depuis 1975. Est-ce une fatalité ou la conséquence de notre impréparation devant l’adversaire ? Y a-t-il un sens de l’histoire sur ces questions ? Ou bien plus généralement, est-ce la démocratie qui serait inapte, par principe, à faire prévaloir la vérité dans le débat public ? Politiquement, la loi Veil illustre un modèle de violence politique digne d’un dialogue de Thucydide. Les réformes rêvées par une gauche glorieuse, mais réalisées par une droite piteuse, ont précipité le politique sur un chemin de traverse. Il n’y a plus de distinction spécifique du politique, c’est-à-dire de discrimination de l’ami et de l’ennemi, dans la mesure où le vote de l’IVG a brouillé les pistes. Tandis que la gauche et la droite ont affiché une convergence de façade autour de la loi de 1975, s’est(.....) A découvrir dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés!
La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This