Skip to content

Amy Coney Barrett : la gauche s’arrache les cheveux

Chez nos plus grands alliés américains, le jour était venu pour le Président Trump de nommer son candidat à la Cour Suprême. Et là, c’est la consternation. On a entendu les cris de désespoir du Camp du Bien depuis ce côté-ci du grand lac. Elle est brillante, elle a mené son foyer de sept enfants en parallèle de son impeccable carrière, et en prime, elle a le culot d’être belle. Amy Coney Barrett est pressentie pour devenir l’une des Neuf.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La Cour Suprême

Nommer un nouveau juge à la cour suprême des Etats-Unis fait partie des actes majeurs que le Président américain peut poser dans son mandat. Il inscrit les valeurs du chef d’Etat dans la durée. Pour Trump, l’occasion est inespérée. Les démocrates pensaient pouvoir zapper le mandat de Trump à la fin de l’année. Loupé. À cause du décès de la très libérale juge Ruth Bader, Trump aura à nommer un troisième juge à la Cour Suprême. Déjà les boucliers se lèvent. Quel visage, préalablement sujet à suspicion, le si polémique Trump allait-il exhiber comme son poulain ? [...]

La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This