Skip to content

La Beauté du monde : touchant mais délayé

La Beauté du monde de Cheyenne-Marie Carron narre le retour difficile d'un légionnaire après un séjour en opération extérieure. Malgré quelques longueurs évitables, le film rend humblement hommage à ces héros que sont les soldats français, en montrant les traumatismes qu'ils traversent.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© La Beauté du monde

La Beauté du monde, réalisé par Cheyenne-Marie Carron raconte l’histoire du légionnaire Roman Vandeville à son retour d’opération extérieure. Aux prises avec un choc post-traumatique, il doit naviguer parmi un entourage bien-intentionné mais maladroit dans un processus douloureux de guérison. Film à petit budget, l’œuvre de Carron n’affiche pas d’explosions à l’américaine mais se démarque par l’intensité de scènes de témoignages de militaires jouant leurs propres rôles. […]

Lire aussi : La Pièce rapportée : comédie acidulée

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest