Skip to content

La jeune garde intellectuelle de la droite : Pierre Valentin, le cauchemar des wokes

La pensée dite conservatrice, ou de droite, ou chrétienne, a fait la preuve ces dernières décennies de son échec. Heureusement, la relève est déjà là. Portrait de Pierre Valentin, le cauchemar des wokes.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L'Incorrect
Juillet 2021. Une note en deux volets de la Fondation pour l’innovation politique, dirigée par Dominique Reynié, fait sensation : il n’existait aucune étude généraliste en France pour disséquer le phénomène woke qui fait tant de ravages dans le monde anglo-saxon. Avec L’idéologie woke. Anatomie du wokisme, le brillant Pierre Valentin comblait un manque grave en analysant le wokisme à un niveau méta, décryptant les ressorts communs mais cachés (y compris psychologiques) de la théorie du genre et du racialisme, des disability ou des fat studies. Sa conclusion : traque contre toute trace de normes sociales, le wokisme n’est qu’une pulsion négative de destruction de l’ordre existant.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest