Skip to content

La pensée politique de Frédéric Ozanam

Dans un récent essai, le blogueur catholique Charles Vaugirard revient sur la vie du bienheureux Frédéric Ozanam. Au premier abord intéressant, il tombe pourtant dans l'écueil des simplifications intellectuelles et, plus grave, des anachronismes.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR
De l’identité intellectuelle de Frédéric Ozanam, figure centrale du catholicisme social au XIXe, le blogueur catholique Charles Vaugirard brosse un portrait documenté mais par trop unidimensionnel : le bienheureux est dépeint en démocrate-chrétien ouvert au progrès et partisan d’institutions libérales, sans qu’aucun de ces concepts ne soit jamais défini au-delà d’une vague défense des « libertés » – Maurras ne disait pas autre chose. L’époque n’est pourtant que tension, et si Ozanam « passe aux barbares », c’est pour amarrer le temps à la grande arche catholique plutôt que de le laisser fuir, ce qui ne suffit pas [ ...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest