Skip to content

Le chocolat dans tous ses éclats

C’est bientôt Noël et sa kyrielle de problèmes : cadeaux à acheter et déplacements affligeants. Voici cependant aussi le temps des douceurs qui réconfortent la condition humaine : ganache à la vanille, pralinés et pâte d’amandes. Quand la bouche sera pleine, le cœur sera reconnaissant envers les orfèvres du chocolat. Dans nos régions, 4 000 artisans défendent encore un savoir-faire de qualité.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

Chaque année en France, 330 000 tonnes de chocolat sont consommées. Noël et Pâques constituent les deux moments clés des ventes. En matière de consommation par habitant, la France se situe au sixième rang européen avec 7 kg par an. L’Allemand mange 11 kg de chocolat, le Suisse 10 kg. Mais le Français cultive une particularité : il consomme davantage de chocolat noir que ses voisins européens.

La filière du chocolat représente par ailleurs 30 000 emplois, dont 16 000 dans la production.

L’engouement pour le chocolat est mondial. La consommation a explosé dans les pays émergents comme l’Inde ou la Chine. Noël et ses traditions culinaires, largement inconnus en Asie il y a trente ans, s’immiscent aujourd’hui dans la culture populaire. La mondialisation qui a fait d’Halloween en France une fête tout aussi inévitable que vulgaire, fait du père Noël au Japon la figure incontournable de décembre. Cet engouement international crée des tensions sur le marché du chocolat : la demande de cacao surpassant l’offre, les spécialistes prédisaient l’an dernier une pénurie. Le chocolat allait devenir un produit de luxe, les cartes de rationnement suivraient. Patatras, le nouveau monde est arrivé sous la forme du minuscule virus. La réduction des déplacements a provoqué une chute de la consommation qui elle-même a entraîné une chute de la production. Depuis, des milliers de tonnes de cacao stockées dans les ports européens peinent à trouver des acheteurs. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest