Le compte n’est pas bon dans le « neuf trois »

© Nicolas Pinet pour L’Incorrect

Officiellement, les Séquano-Dionysiens sont 1,6 million. En réalité, sans doute plus de 2 millions. Voire plus. Neuf et trois ne font plus douze. Le 31 mai 2018, François Cornut-Gentille, député LR de la Haute-Marne depuis un quart de siècle, homme pondéré s’il en est – il était juppéiste – et Rodrigue Kokouendo, natif de Bangui, en République centrafricaine, issu du Parti socialiste et député macroniste de Seine-et-Marne, rendent un rapport d’information consacré à « l’évaluation de l’action de l’état dans l’exercice de ses missions régaliennes en Seine-Saint-Denis ». Les mauvais esprits diraient qu’une pile de feuilles blanches aurait pu suffire à décrire l’exercice des « missions régaliennes » de l’état dans le « neuf trois », mais les députés ont produit un document de 73 pages, sérieux et édifiant. La mission d’information conduite par les deux parlementaires a recueilli les témoignages et avis d’environ 120 personnes : élus, démographes, policiers, professeurs, responsables d’administrations, dirigeants associatifs, etc.  Après quoi Cornut-Gentille et Kokouendo ont été reçus par le premier ministre. Il les a (...)
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Journaliste

bruno@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This