Skip to content

Le Homeschooling, crédible /20 ?

Avec le confinement, on a eu les mômes à la maison – et béni la patience des profs qui se les fadent toute la journée en temps normal. On a fait l’école à la maison, se replongeant avec effroi dans la trigonométrie et les déclinaisons latines. Avec des résultats parfois surprenants. Et si finalement, on passait le cap ?

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Jessica Lewis – Unsplash

POUR

Le suivi existe : tous les ans, un agent vérifie les progrès de Marie-Endive pour savoir si elle a bien appris à compter jusqu’à trois et lacer ses chaussures. C’est-à-dire les prérequis essentiels pour passer son brevet des collèges. Les résultats sont bluffants : selon les études américaines, où le homeschooling est beaucoup plus tendance qu’en France, les enfants scolarisés à la maison réussissent au moins aussi bien, si ce n’est mieux, que les élèves classiques. Cela serait dû à une meilleure prise en charge par le parent.

La curiosité se développe : à la maison, on a pour seuls élèves ses enfants. Rien à voir avec une classe de trente marmots qui ne sont pas les siens. Ça signifie plus de temps pour chacun d’eux, et une meilleure écoute. Les enfants sont plus disposés à demander d’étudier un sujet qui les intéresse. On passe vite sur le français, que Karen-Djayzia maîtrise, et on prend le temps pour l’Histoire qui la passionne. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest