Skip to content

L’école, une histoire de fesses

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Crédit : Nicolas Pinet pour L'Incorrect
Encore une fois l’école de la République, Marlène Schiappa en tête, se mêle de ce qui ne la regarde pas. Elle prétend éduquer nos lardons aux choses du sexe, au mépris du droit des parents, premiers éducateurs de l’enfant, comme chacun sait. La Gueuse est-elle décidément une obsédée ? Cours d’éducation sexuelle », l’appellation est déjà curieuse. Existe-t-il des lois universelles qui régissent la sexualité ? Si oui, peuvent-elles être enseignées aux enfants dans le cadre d’un programme scolaire ? Contrairement à l’avis de nombreux professionnels de l’enfance, le ministère de l’Éducation a tranché par l’affirmative voilà plus d’une décennie. Depuis 2001, des cours d’éducation sexuelle sont obligatoires du CP à la terminale, à raison de trois séances annuelles par groupes d’âge homogènes. Or, selon une enquête menée en 2015, pas moins d’un quart des écoles font l’impasse sur le sujet, au grand dam de Marlène Schiappa qui a jugé bon d’envoyer une circulaire en forme de rappel à l’ordre aux recteurs réfractaires comme des Gaulois. Sans surprise, la remise du sujet sur la table a provoqué un tollé. Car si cette mesure ne [...] Suite à lire dans le dernier L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest