L’enraciné du bocage

Crédit : DR

Il fait partie de ces députés discrets et travailleurs que la République peut encore s’honorer de compter. Loin de la lumière médiatique des plateaux télé qui dilatent les égos, Xavier Breton nous reçoit dans son bureau du 101 rue de l’Université, où s’empilent les rapports parlementaires. L’homme est sobre, courtois et sans artifice. La prudence paysanne qui émane de ses propos nous signale qu’il est un élu de province, de cette France périphérique qui reste la grande oubliée des politiques publiques des cinquante dernières années. [...] Suite à lire dans L'Incorrect numéro 12 et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Essayiste

bdumoulin@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This