Skip to content

Enquête : McKinsey, les techniciens des puissants

Crise des subprimes, délit d'initié, scandale des opioïdes et commission Attali : qui est vraiment McKinsey ? Le célèbre cabinet de conseil qui murmure à l'oreille du président de la République a bien des secrets.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La société McKinsey a été fondée en 1926 par James O. McKinsey. L’idée lui vint lorsque, étudiant en comptabilité à Chicago, il fut mobilisé en 1917 par l’armée américaine au sein du département des matériels et des munitions, avec mission de faire le tour des industriels impliqués dans l’effort de guerre. Il fut effaré par ce qu’il vit : absence d'organisation, direction dépassée par les commandes, livres mal tenus etc. Les patrons de l’époque ne s’occupaient pas de leur tambouille interne, qui commençait à être impactée par l’augmentation des normes. McKinsey prit cela pour un manque de gestion. Après la guerre il devint professeur de comptabilité à l’université et inventa une méthode pour appréhender la totalité de la situation d’une entreprise en analysant son organisation, ses finances, ses achats, ventes, etc. Il créa la société pour commercialiser cette méthode. Il termina sa carrière à la tête de son plus grand client. Près d’un siècle plus tard, McKinsey est une réussite, avec 130 bureaux dans 65 pays, 30 000 employés, plus de 34 000 anciens employés et presque autant de dirigeants, dont 13 des 50 plus grands groupes américains. Le groupe ne publie pas son chiffre d’affaire, mais il a été estimé en 2019 par Forbes à 10,5 milliards de dollars.

Désormais McKinsey est un conseil en stratégie. Ses hommes interviennent en amont d’une prise de décision, ou en aval pour aider à son application. Si vous êtes dans les affaires, McKinsey ne vous apportera pas le début du commencement d’une idée originale. Mais, en appliquant leur méthode, ils vous diront comment votre entreprise peut améliorer son rendement. Ce sont des techniciens pointus. C’est pourquoi il est beaucoup question de valeurs chez McKinsey, qui les collectionne : diversité, inclusion, racisme antiblanc, tout y est, à condition qu’elles ne soient pas morales. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest