Skip to content

Les zéros sociaux : l’amour 2.0

Les réseaux sociaux vous parlent. Puisqu’ils font aussi beaucoup parler, sans qu’on sache vraiment toujours ce qui s’y passe, nous vous montrerons tous les mois le meilleur du pire de ces nouveaux espaces de sociabilité virtuelle.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
©Unsplash

Sale temps pour les célibataires. L’épidémie aura été un coup dur pour les âmes seules, les isolant dans leurs appartements avec des séries Netflix et des plats commandés. Impossible de draguer avec des fichus masques et ce protocole sanitaire. Il y avait les MST, il y a désormais le virus chinois. Restent donc les sites de « rencontres » et les échanges de photos sexys. Une bien maigre consolation pour des millions de Français contraints à l’abstinence par les vicissitudes du monde moderne. Nous sommes revenus aux temps premiers, les plus forts et les plus belles ayant les plus belles prises.

À ceci près que le plus fort n’est pas celui qui est capable d’assommer un buffle, mais celui qui aura la chance de gagner un salaire à cinq chiffres dans le tertiaire. Facile de le montrer dans un bar lounge rempli de clones des Marseillais, plus difficile sur Tinder ou AdopteUnMec. Sur ces terres dématérialisées, les sportifs sont les rois. Ils exhibent leurs abdominaux et leur mode de vie sain qui excite l’attachiante. Ils peuvent aussi échapper à la police grâce à leur vitesse de course, quand ils doivent rejoindre leurs proies à l’heure du couvre-feu[...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest