Littérature : une sélection pour l’été

Crédit : @DR

« Ce n’est pas vraiment un écrivain, c’est un personnage », écrivait Jacques Chardonne, portant, comme à l’accoutumée des jugements teintés de mépris sur ses cadets, surtout quand ceux-ci avaient du talent. Autre vilaine saillie rédigée dans une lettre à son complice Paul Morand, en octobre 1960 : « On ne sait pas si Nimier est entré en littérature par Les Épées ou par une Jaguar ». Spécialiste des désenchantés de l’après-guerre, Alain Cresciucci recompose le portrait d’un Nimier sans fard, iconoclaste [...] Suite à lire dans le nouveau numéro de L'Incorrect ou en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

redaction2@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This