Lydia Guirous : « écrasons l’infâme islamisme »

©Bruno Klein

Si, l’islamisme « a à voir » avec l’islam. Évidemment. Lydia Guirous en a fait un livre au titre en forme de défi, « Ça n’a rien à voir avec l’islam ?» (Plon). Celle que Laurent Wauquiez a nommée porte-parole de LR appelle à « moderniser » le Coran. Vaste programme.

Pourquoi ce troisième livre sur la place de l’islam en France, après Allah est grand, la République aussi (2014) et #Je suis Marianne (2016) ?
Mon livre traite des racines du mal islamiste qui, selon moi, se trouvent dans le Coran. Il met également face à leurs responsabilités une partie des musulmans, ceux qui sont dans la provocation et le rejet de la France. Les musulmans doivent comprendre qu’ils sont Français d’abord, musulmans après. Face aux coups de butoir de l’islamisme, il faut que les musulmans comprennent que les islamistes sont leurs pires ennemis. C’est un enjeu de cohésion nationale et de civilisation.

Qui sont-ils, ces musulmans, qui, sans soutenir directement le terrorisme islamiste, ferment les yeux ou préfèrent dénoncer « l’islamophobie » plutôt que les prêcheurs de haine ?
Ce sont ceux qui préfèrent les lois d’une religion dévoyée à celles de la République, ceux qui préfèrent la victimisation qu’offre « l’excuse sociale » et ceux qui avancent le « racisme institutionnel de l’État » pour justifier leur incapacité et leur refus d’intégration. Parfois, cela peut être un mélange des trois. Bref, ce sont tous ceux qui sont dans un refus de faire société avec les « souchiens », comme ils disent, ces « Gaulois » qu’ils stigmatisent en permanence dans un racisme hallucinant qu’aucun média bien-pensant ne relève. Ils sont proches des mouvances liées (…)

.

grobin@lincorrect.org