Skip to content

Marc-Antoine Mathieu : Le dessin métaphysique

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
@ Marc-Antoine Mathieu / Delcourt
Avec Le Livre des livres (Delcourt), Marc-Antoine Mathieu continue d’enchaîner les planches vertigineuses et de fasciner ses lecteurs. Quand la BD prolonge Kafka. Le Livre des livres est une succession de couvertures cartonnées, grandes illustrations solitaires qui, une à une, cristallisent tous les thèmes de Marc-Antoine Mathieu, le plus métaphysicien des auteurs de bandes dessinées. Ce ne sont qu’océans ou mines de feuilles et de livres, angoissantes architectures piranésiennes, machineries démesurées, bureaucraties inutiles, perspectives tordues, discours trop savants, technologues déréglés et jeux de mots alambiqués (comme le poème « Jabberwocky » de Lewis Carroll passé à la moulinette S+7 de l’OuLiPo sur la base d’un dictionnaire de mots rares, ce qui est un peu abusé). Marc-Antoine Mathieu bâtit son œuvre depuis presque trente ans. Tout commence avec (...)
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest