Skip to content

Mark Lilla : De la démocratie en France et aux Amériques

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
©Benjamin de Diesbach pour l'Incorrect
Démocrate et républicain à la française, Mark Lilla est professeur d’humanités à Columbia, aux États-Unis. Il est l’auteur de nombreux essais traduits cette année en France. Critique de la gauche comme de la droite « identitaires », l’intellectuel a recueilli de précieuses observations sur la France. Portrait d’un intellectuel engagé. En 2016, peu après la défaite d’Hillary Clinton qu’il soutenait, Mark Lilla, essayiste largement reconnu aux États-Unis, blâmait vigoureusement le camp démocrate dans une tribune du New York Times. Le professeur d’humanités reprochait à « la gauche identitaire » d’avoir perdu tout sens de l’universalisme républicain, de s’être perdue, à propos des questions de genre, dans les méandres compliqués de l’hystérie morale, et, finalement, de mépriser les classes moyennes américaines qui avaient pourtant joué un rôle décisif dans la victoire de Donald Trump. (...) À découvrir dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This