Skip to content

Mes Contes merveilleux : notre critique

Dans ses Contes merveilleux, petits films d'animation qui inspireront Tim Burton, Ray Harryhausen nous renvoie à une époque où le cinéma relevait encore du grand art forain.

Partage

© Ray Harryhausen

Noël approche et c’est sans doute l’occasion de rappeler à vos enfants que l’animation ne se résume pas aux grosses productions de Pixar ou Dreamworks. Carlotta a eu la très bonne idée d’éditer en DVD les introuvables courts-métrages de Ray Harryhausen, magicien du stop motion. Né dans les années 20 en Californie, Harryhausen est un peu le Méliès d’Hollywood : un artiste complet, touche-à-tout, doublé d’un véritable ingénieur.

Lire aussi : Le Démon de la chair : notre critique[...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest