Skip to content

Meurtre, trajectoire vers la perfection

« L’œuvre dure en tant qu’elle est capable de paraître tout autre que son auteur l’avait faite » Paul Valéry / « La mort est un acte de foi » Lacan / « La visibilité est un piège » Michel Foucault / « C’est la parole qui a tout fait et tout réalisé. J’ai laissé agir la parole » Luther

Partage

© Fabrice Robin - Peinture à vendre n°49 (1988) Jacques Monory
Votre rapport au réel est défaillant. Votre parole embaumée, toujours tactique, voulant s’inscrire quelque part. Vous avez oublié qu’elle était dangereuse et qu’elle ne se reprenait pas. Vous avez oublié votre besoin de manger du symbolique (Lévi-Strauss) et la découverte de votre image dans le miroir (Lacan). C’est ce putain de symbolique qui constitue l’homme. Le sens est une liberté surveillée. Le non-sens l’a battue. Comme une fatalité. Le sens, jamais définitif, détaché de tout, est suspendu. À force de tout brouiller, nous avons créé une fête triste et funèbre. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest