Nadia Hamour : une républicaine



Elle est née à Paris et à force de travail devenue docteur en histoire : Nadia Hamour porte chez Les Republicains une parole decapante sur l’intégration. Elle a toujours assumé d’être une femme de droite. Y compris a une époque pas si lointaine ou cet aveu coupable vous assimilait à un fasciste sans possibilité de rédemption morale. Comment en arrive-t-on la lorsqu’on naît en banlieue d’une famille algérienne ? « Par connaissance de l’histoire. En m’y intéressant vers le collège, je me suis aperçue que les premiers résistants étaient de droite. Que les premiers à avoir fait la course aux colonies étaient de gauche ». Nadia Hamour a été élevée par sa mere, laquelle croyait fermement que le savoir procuré par l’école était le seul moyen d’élévation sociale. Dans un quartier ou les divertissements étaient rares, aller a l’école était un moyen privilégié de s’évader par le savoir. Ce gout de la connaissance l’a portée jusqu’en prépa ou elle rate de peu l’École normale. Refusant de cuber, Nadia décide de poursuivre un cursus universitaire jusqu’au doctorat d’histoire, spécialisé dans le monde arabe. C’est d’ailleurs a l’université qu’elle apprend l’arabe littéraire ; sa mère refusait de le parler a la maison pour ne pas compromettre son (…) A découvrir dans le nouveau numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Journaliste

llecomte@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This