Neuromarketing ou médecine génomique : Vers l’extension du domaine de l’humanité ?

Le rapport de synthèse, rendu par le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) à l’issue de la phase de consultation citoyenne des États généraux de la bioéthique, traite de nombreux sujets extrêmement différents, allant du don d’organes aux neurosciences en passant par l’intelligence artificielle et la médecine génomique.

Questions les plus brûlantes médiatiquement, car entrant en résonance avec les mobilisations sociétales des dernières années, les nouvelles techniques de procréation et l’accompagnement de la fin de vie relèvent pourtant désormais beaucoup plus de l’éthique stricto sensu que de la bioéthique. Si ces problématiques seront légitimement au centre des attentions lors de l’examen du projet de loi bioéthique, nous aurions tort d’oublier d’autres sujets sou- levés par le CCNE. Certes, il paraît logique que

.

grobin@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This