Skip to content

[Cinéma] Nitram : portrait d’un tueur en série

De bons acteurs ne parviennent pas à porter ce film qui, avec de bonnes intentions, bascule dans le déjà-vu.

Partage

© DR
itram, qui va suivre l’auteur du massacre de Port Arthur, est d’abord un précis de monstruosité australienne, pas si éloigné que ça des premiers Jane Campion. L’extériorité des grands espaces contraste avec des intérieurs exigus, comme la folie du meurtrier schizophrène que contraint sa famille et son logis. Cloche-pied et linéaire à la fois, le récit devient hélas trop attendu à mesure que le film se rapproche du terme avec une pudibonderie chichiteuse. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest