Skip to content

[Opéra] Lisette Oropesa : une voix dans le désert

Fallait-il une énième intégrale de La Traviata ? Non, malgré une Lisette Oropesa hors-normes.

Partage

© DR
Fallait-il une énième intégrale de La Tra- viata ?  À l’ère où l’enregistrement studio s’est fait rare, on pouvait croire que la sublime version de Marina Rebeka (Prima Classic, 2019) découragerait toute nouvelle initiative. Mais la tentation était trop forte, et à raison, de tendre le micro aux mille séductions de Lisette Oropesa, déjà acclamée au théâtre dans le rôle de la « dévoyée ». Ceux qui l’ont vue sur scène seront difficilement comblés : l’héroïne vit du charme irrésistible que l’artiste lui confère par sa seule présence, indissociable de sa beauté grisante, de son allure hollywoodienne. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest