« Le pays d’Allah et les autruches » : La fin du tabou ?

@DR

Fin 2017, Jean-Michel Blanquer annonçait la création d’« unités laïcité » contre les atteintes sexistes, discriminatoires et antisémites à l’école. Atteintes qui sont le fait de populations de culture musulmane. Il y a donc un problème avec l’islam en France ?

Quatre millions de musulmans, une grande majorité souhaitant un islam sécularisé, c’est le mantra officiel. Pourtant, nombre de citoyens constatent un islam envahissant et prosélyte. Une étude de l’Institut Montaigne et de l’Ifop indiquait ainsi, en 2016, que 29 % des musulmans affirment voir en la charia une autorité supérieure à la République. C’est le quotidien vécu par « ceux qui ne sont rien »: un islam radicalisé qui se densifie. La France s’islamise.

C’est aussi le ressenti de Régis (le prénom a été changé.), élu de gauche d’une commune de l’est de la France.« Les migrants d’Afrique noire nous sont imposés par l’État ; le samedi, 90 % des mariages sont musulmans, et à la sortie de la mairie, en face de l’église, les hommes dansent ensemble, certains avec le drapeau turc, marocain ou algérien sur le dos; à la sortie des écoles (…)

Écrivain

matthieu@lincorrect.org