Skip to content

Peninsula : notre critique

Suite du Dernier train pour Busan, le Peninsula de Sang-Ho Yeon met en scène un groupe de soldats forcés de retourner dans la péninsule pour chasser des zombies. Un ratage XXL.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Quatre ans après Dernier train pour Busan, il ne reste que des zombies dans la péninsule. Un groupe de soldats forcés d’y retourner découvrent que des survivants non contaminés se sont regroupés dans une bande bien plus dangereuse que les zombies… Autant le premier film était follement inventif, surprenant et intelligent, autant Peninsula se révèle fade, médiocre, et bien pauvre en dépit d’un budget que le succès précédent avait démultiplié.

Lire aussi : Judo : notre critique [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest