Skip to content

Perpétuelle et criminelle bonne année

« Mon cœur a proféré une bonne parole » – Psaume 45 « Tout m’est bonheur » – La comtesse de Paris « J’ai besoin d’un ordre cosmique sinon je me réveille la nuit » – Houellebecq, Art Press « Dans une bouche close, il n’entre point de mouche » – Proverbe arabe

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Amy Shamblen
Il y aura dans cette nouvelle année des événements et des rencontres décisives. De l’aléatoire et du contingent. Des mots qui ne signifieront rien de plus que l’instant. On ne pourra toujours pas se passer de la tradition. Cette année de nouveau, le corps sera crucifié et glorieux. On rêvera à des titres de livres que nous n’écrirons pas. Au commencement était… seulement. En 2022, le discours ambiant sonnera de plus en plus mièvre et complice d’une détestation liée à une bêtise ostentatoire. L’ambiance sentira la mise à mort. Ce sera la cruelle joie parfaite. On représentera encore le monde avec la mimésis. La répétition nous assurera le savoir bas-de-gamme. On voudra l’œuvre collective comme la révélation du Fils de Dieu. Chaque fois est une première fois. On aguichera pour vaseliner les imaginaires. L’excentricité est une forme abrutie de la logique. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest