Philosophie des politiquement corrects



L’erreur courante des dominés intellectuellement est de ne pas concevoir qu’ils puissent porter eux-mêmes un politiquement correct. Erreur fatale qui tire ses racines inattendues d’un platonisme occidental mal compris. On pourrait tracer une ligne partant des idées de Platon jusqu’à nous pour définir la genèse du Politiquement Correct, mais ce serait alors une ligne décroissante, étirée selon l’économie de la décadence. Pourtant, de Platon à la bienpensance, il existe une communauté de vue qui s’érige dans la conception d’un Bien à l’origine de la politique. Pour Platon, l’idée du Bien n’est négociable en rien, puisque tout procède d’elle ; en revanche, son incarnation profite d’une certaine plasticité puisque le monde sensible ne saurait supporter un degré de réalité équivalent à celui de son parent idéal. En d’autres termes, malheur à celui qui oublie l’idée du Bien et plus grand malheur encore à celui qui croit pouvoir l’appliquer facilement, ici-bas, sans comprendre qu’elle ne peut se manifester dans notre monde fluctuant comme elle existe, immuable, au sein du Ciel intelligible (...)
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

remi@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This