Pierre soulages est-il le peintre le plus surestimé de notre époque ?

© Collection Raphaël Gaillarde, dist. RMN – Grand Palais Raphaël Gaillarde / RMN-Grand Palais. Gestion droit d’auteur pour Raphaël Gaillarde

Soulages a eu cent ans le 24 décembre, anniversaire qui fut fêté au Centre Pompidou, avec une présentation de ses œuvres entrées dans les collections nationales ; au musée du Louvre, avec une exposition placée sous le haut patronage du Président de la République et pour laquelle les conservateurs ont dû déménager les œuvres de Cimabue, de Giotto et de Paolo Uccello ; et par la mise en vente d’une toile de 1960, adjugée 9,6 millions d’euros. Toutes les institutions semblent donc s’unir pour nous enjoindre d’admirer le plus célèbre des peintres français vivants. Une abstraction élégante et contemplative ? Ou une peinture prétentieuse et vaine ? C’est en tout cas ce qu’affirme le commissaire d’exposition Jérôme Serri, l’une des seules voix discordantes dans ce concert de louanges. [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

Jserri@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This