Skip to content

Présidentielle 2022 : la récolte de la Manif pour Tous

Dix ans après les grands rassemblement contre la loi Taubira, c’est l’heure de la moisson ! Émanation de La Manif pour Tous, le Mouvement conservateur (ex-Sens commun) pourrait bien jouer un rôle central dans la présidentielle en jouant l'arbitre des candidatures à droite.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

Lancé en 2012, le grand mouvement de la Manif pour Tous aurait pu donner du fruit en 2017, après l’échec de 2013 marqué par la promulgation de la loi sur le mariage pour tous. C’était sans compter la balle qui stoppa en plein vol François Fillon, dont l’ascension avait reposé en partie sur les réseaux du mouvement Sens commun. Cette émanation de la Manif pour Tous, renommée Mouvement conservateur en 2020, pourrait bien se retrouver à nouveau au centre de l’échiquier politique de la droite en 2022.

L’ampleur du phénomène Zemmour l’illustre bien : le point d’équilibre à droite se situe à la droite des Républicains et à la gauche du Rassemblement national. Or c’est à cette interface qu’on trouve le Mouvement conservateur. Depuis son affiliation aux Républicains en 2014, il louvoie habilement entre un entrisme conservateur dans le parti, et un pragmatisme politique qui consiste à se ranger systématiquement derrière le candidat le plus à même de gagner des élections et représenter ensuite une partie de ses idées.

Le Mouvement conservateur se retrouve en position d’arbitre et on peut s’attendre à ce qu’il fasse monter les enchères, entre Les Républicains et Éric Zemmour

Sa présidente, Laurence Trochu, a annoncé que le Mouvement prendrait position pour un candidat à l’occasion de l’élection présidentielle. La question se pose dès lors en ces termes : soutenir Michel Barnier ou Éric Zemmour ? Le second représente clairement les idées de ses adhérents, surtout sur les sujets de bioéthique. Le premier pourrait sortir vainqueur du congrès des Républicains en décembre et porter les idées du Mouvement en cas d’accord préalable. Les autres candidats sont trop éloignés idéologiquement. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest