Prince noir de la folk

Crédit : DR

Si la « dark folk » est un mouvement musical typiquement européen, il en existe une version américaine tout à fait probante incarnée par King Dude, sorte de Leonard Cohen sous captagon. Son dernier album, Music to make war to, le prouve encore. À l’attaque ! Avatar (ou plutôt doppelgänger) de Johnny Cash, le folkeux King Dude a inventé un mélange aussi improbable qu’intéressant entre blues, americana (synthèse country-rock), batcave et dark folk apocalyptique. S’il plane sur les compositions du roi de la folk noire US un parfum aux relents de soufre et si la noirceur de ses titres exprime une certaine fascination pour le côté obscur de l’humanité, King Dude n’en est pas moins versé dans la mystique chrétienne. Fasciné par les cathares, l’artiste s’apparenterait à un chrétien hérétique des temps modernes qui aurait placé la dualité entre sexe et religion au cœur-même de son œuvre.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Pin It on Pinterest

Share This