Skip to content

Qatar Charity a financé l’islamisation de l’Europe

Partage

© Arte

Un documentaire explosif, diffusé sur Arte, fait la lumière sur les méthodes de cette association caritative proche des frères musulmans pour répandre l’islam dans l’hexagone.

 

 

Il fallait absolument regarder hier soir sur la chaîne Arte, le passionnant documentaire des grands reporters Christian Chesnot et Georges Malbrunot (disponible sur le site arte.tv en différé). Pour avoir été les otages de djihadistes pendant plusieurs mois en Irak et travaillé au Moyen-Orient pendant des années, ils savent à qui ils ont à faire. Qatar papers, une enquête sortie au mois d’avril chez Michel Lafon, n’était pas leur premier livre sur “nos très chers émirs”. Il se trouve qu’une source, probablement interne aux services de renseignements (on pense à Tracfin), leur a livré dans une clé usb un épais dossier sur les investissements de l’association caritative Qatar Charity. Sous couvert d’actions de bienfaisance et d’humanitaire (l’obligation de la zakat, l’impôt religieux), toute une stratégie de propagation religieuse est mise à jour.

Chaque “mosquée-cathédrale” à Mulhouse, Poitiers, Lyon et autres a fait l’objet de discrets et tortueux mouvements financiers, à peine contrebalancés par l’incompétence et la veulerie des chefs de projets. On observe au passage, chiffres et documents à l’appui, combien l’islamisation de la France progresse sans bruit mais à coup de millions d’euros. La connexion avec les frères musulmans, toujours niée, est évidente. De même le financement illicite par le Qatar est caché. C’est un mal plus sournois que les attentats. Il se fait silencieusement par la culture et l’éducation, souvent par un double discours rassurant en direction d’élus naïfs ou cyniques, qui jouent sur le communautarisme pour assurer leur réélection municipale.

 

 

Deux choses sont plus particulièrement frappantes dans les projets islamistes en France. Autour de la construction de la salle de prière, il s’agit d’enfermer la communauté musulmane dans un centre plus vaste. A Mulhouse sont prévues l’ouverture de boutiques, d’une salle de sport et même d’une morgue. L’islam frériste prend en charge le fidèle du berceau jusqu’à la mort, de sorte à le couper de la société impie et éviter qu’il ne s’assimile au mode de vie européen. Il faut réislamiser les musulmans arrivés en Europe pour qu’ils puissent à leur tour convertir les populations sur place.

A Mulhouse, il s’agit de capter et rassembler les musulmans d’Allemagne, de France et de Suisse. A Château-Chinon, dans la Nièvre, une école d’imam a formé des centaines de prédicateurs à une vision rigoriste de l’islam, en toute opacité. A Lille, le fameux lycée musulman sous contrat Averroes a été subventionné par le Qatar pour former et repérer les futures élites islamistes. 

Enfin, le documentaire montre parfaitement l’ambiguïté des frères musulmans européens avec des prédicateurs aussi sulfureux que Youssef Al Qaradawi, partisan d’une lecture littérale du Coran: persécutions des juifs, chrétiens, homosexuels etc. 

Le Qatar a directement financé des milices djihadistes en Libye et en Syrie, via sa filiale humanitaire Qatar charity, sans que la France ne cherche à en savoir davantage sur ses activités dans l’hexagone.

 
 

Michel Chevillé

 
 

Qatar Papers, Christian Chesnot et Georges Malbrunot, Michel Lafon, avril 2019
Le replay est disponible
sur ce lien

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest