Skip to content

QUAND L’UN DES GRANDS USE DU BREF

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect
Figure austère d’apparence – pour qui ne le lit pas – et présenté dans les médias généralistes comme l’inventeur d’une « théorie » prétendument complotiste, celle du « Grand Remplacement », on en a oublié depuis longtemps que Renaud Camus est d’abord et avant tout un de nos plus grands écrivains. Son œuvre pléthorique, sa langue raffinée et magistrale, son analyse fine de ce qu’il voit et de ce qui l’inspire, se déploie sur près de cent cinquante livres qui recoupent à peu près tous les genres, et à présent, donc, le « tweet », qui fournit l’occasion d’un recueil d’aphorismes, publié « Chez l’auteur », et logiquement intitulé Tweets. [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This