Skip to content

Ran : notre critique

Le Roi Lear de Shakespeare à la sauce samouraï ? Avec Ran, Akira Kurosawa a réussi un véritable tour de force cinématographique, en signant un film à la fois tragique et épique, spectaculaire et flamboyant.

Partage

© Studio Canal
Au XVIe siècle, le seigneur Hidetora décide de se retirer et de partager son domaine entre ses trois fils, Taro, Jiro et Saburo. Le cadet, Saburo, refuse cette décision, estimant qu'elle ne peut que déchirer la famille. Il est alors déshérité. Très vite, les trois frères se livrent une guerre sans merci sous le regard impuissant du père. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest