Reconstruire par la base

© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

Il se trouve beaucoup de monde pour fustiger la médiocrité de Macron et ses troupes, mais personne pour proposer quoi que ce soit d’autre. La droite devrait peut-être utiliser le temps qu’elle consacre à éplucher les tickets de caisse de l’Élysée pour repenser sa doctrine.
Macron et sa majorité législative ont été élus par défaut; depuis, ils déçoivent. Et pourtant, leur positionnement central les rend difficilement détrônables. Car les bords extrêmes du spectre politique sont dans l’incapacité de s’unir pour mener, ensemble, une politique : si leurs critiques peuvent parfois converger, elles ne s’appuient pas sur les mêmes raisons. Il n’est donc qu’une possibilité pour le peuple de droite de prendre le pouvoir: outre trouver son unité (comme y invite l’appel d’Angers), reconquérir son espace politique en repoussant Macron à gauche. Dans la mesure où le collectivisme est discrédité, la chose est possible. Et pourtant, la droite est comme […]

Suite dans le dernier L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.

Maître de conférences à l’ICES (Institut Catholique d’Études Supérieures)

gbernard@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This