Reportage : La Charia est dans le pré

© Marc Eynaud pour L’Incorrect

Reportage : La Charia est dans le pré Dans ce petit village berrichon vit une communauté musulmane radicale depuis 2002 au grand dam de ses habitants. Châteauneuf-sur-Cher, ses mille cinq cents habitants, son château, sa basilique et… sa communauté islamique. Ils sont quatre familles à pratiquer à huis clos un islam des plus traditionnels. L’information n’est pas neuve puisque les médias en ont écrit bien des lignes il y a quelques années. C’était en 2015 dans un contexte d’attentats, la France prenait conscience que vivaient en son sein des communautés qui n’avaient pas spécialement d’appétence pour ses « valeurs républicaines » et ne mettaient pas la sacro-sainte République au-dessus de Dieu. En traversant le Cher, on est frappé par deux faits saillants : la présence d’une mosquée située en contrebas du château surplombant le village, et surtout les croix gammées taguées sur le portail d’entrée. Tracées à la bombe de peinture par un habitant présentant deux grammes d’alcool dans le sang au début du mois de janvier, elles traduisent le profond malaise qui règne dans le village depuis une dizaine d’années. Un malaise qui ne s’est jamais dissipé. « J’ai distinctement entendu le bruit d’une bombe de peinture secouée, vous savez ce bruit de bille. Je suis sorti et j’ai attrapé ce monsieur qui venait de finir son œuvre. Je l’ai immobilisé et j’ai appelé les gendarmes. » Stéphane Lopez, membre de la communauté islamique de Châteauneuf est calme, posé et courtois. Il me reçoit dans la salle de prière située (...)
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

meynaud@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This