Romain Caillet : Docteur Jihad

© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

C’est un membre discret de la dream team des analystes du jihad depuis 10 ans. Il a quitté les pesanteurs de l’Université pour s’adonner à sa passion: la jihadologie dont il est l’un des meilleurs connaisseurs. Parcours original d’un chercheur qui trouve.

A 40 ans, Romain Caillet est un garçon comblé. Sous des abords timides que vient masquer une courte barbe, il a le débit rapide. Son blog sur le site de Libération est rapidement devenu une référence pour tous ceux qui travaillent sur l’islamisme en France et à l’étranger. Y compris les services qui ont dû rattraper leur retard dans ce domaine…

Dans son enfance, Romain Caillet a fréquenté l’enseignement catholique, ce qui n’a visiblement rien changé à son indifférence religieuse : « l’enseignement catholique sous contrat, c’est comme le public, sauf que tu payes ». Le vrai tournant, c’est à la fin de son lycée effectué dans le public, où il se convertit à l’islam. « A posteriori, même si j’évoluais dans un environnement où j’avais des copains musulmans, il ne s’est pas agi d’acculturation. Ce qui m’a interpellé c’est leur capacité à se revendiquer musulmans sans être particulièrement pratiquants. Un peu comme d’autres immigrés du sud de l’Europe revendiquaient leur catholicisme autrefois. » C’est néanmoins auprès de musulmans pratiquants, issus des Frères Musulmans ou du courant salafiste, que Romain Caillet apprend (…)

A découvrir dans le nouveau numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés

Géopolitologue, spécialiste du Moyen-Orient

frederic@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This