Skip to content

Royaume-Uni : guerres internes

Le départ prématuré de Boris Johnson donne lieu à une transition complexe sur fond de dossiers délicats, notamment le cas de l’Irlande du Nord, qui continue à empoisonner les relations entre le Royaume-Uni et ses partenaires européens.

Partage

© DR

C’est une transition compliquée qui va se produire dans un Royaume-Uni en pleine mutation. Le successeur de Boris Johnson – Rishi Sunak ou Liz Truss ? Son nom ne sera connu qu’à partir du 5 septembre – est appelé à s’inscrire dans la suite d’un mandat particulièrement mouvementé : mise en œuvre du Brexit, crise du Covid, guerre en Ukraine... La sortie de l’Union européenne voulue par la majorité? des votants du référendum de 2016 a été confirmée lors des élections européennes de 2019, qui ont placé le Parti du Brexit mené par Nigel Farage largement en tête, puis lors des élections générales de décembre 2019 qui ont donné au Parti conservateur mené par Boris Johnson sa plus forte majorité depuis 1987.

L’ensemble de la classe politique britannique s’est résigné à accepter le retrait de l’Union européenne, même les plus farouches défenseurs du Remain. À titre d’exemple, Keir Starmer, chef du Parti travailliste, après avoir prôné un second référendum, estime aujourd’hui qu’il faut « faire fonctionner le Brexit » ! LizTruss, secrétaire d’État aux Affaires étrangères et actuelle candidate à la succession de Boris Johnson, a voté contre le Brexit en 2016, et reconnaît aujourd’hui que les « problèmes économiques massifs » qu’elle craignait n’ont pas eu lieu et même que le Brexit a offert « de nouvelles occasions de commercer avec le reste du monde ». En effet, des accords de libre-échange ont été conclus avec une quarantaine de pays tels que l’Albanie, l’Australie et le Vietnam; le Royaume-Uni semble aujourd’hui en meilleure posture que l’Union européenne pour conclure un accord de libre-échange avec l’Inde avec laquelle il a déjà signé en avril 2022 un accord commercial dans les secteurs du textile et de l’informatique. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest